Retrouvez votre âme d'enfant.
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Lionne en péril. [Harold & Nala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le Conteur
Messages : 101
avatar

MessageSujet: Lionne en péril. [Harold & Nala] Mer 20 Avr - 21:33



Lionne en péril.


Bonjour tous les deux ! Savez-vous qui je suis ? Laissez-moi me présenter. Je suis Le Conteur. Je suis ici, normalement, pour vous racontez l'histoire qui se déroule à Fantasia. Mais je suis aussi ici pour mettre fin à cette monotonie qui s'installe. Mes amis, laissez-moi vous raconter votre nouvelle histoire.
Quatre ans s'étaient écoulés depuis l'éclatement des bulles. Quatre longues années à se demander ce que les habitants de Fantasia allait devenir. Harold avait vite trouver sa place. L'ancien chef du village de Beurk avait réussi à se trouver un métier. Dresseur d'animaux, en voilà un métier pour une personne qui vivait avec des dragons. Ce que n'avait pas prévu Harold, c'est qu'on irait le voir pour calmer une jeune femme. Nala, une jeune lionne d'origine, venait de perdre le contrôle. Son instinct sauvage avait pris le dessus sur sa nouvelle raison humaine. Comment allait s'en sortir le jeune homme ? Il ne connaissait pas du tout la nature de cette fille. Avait-elle été mordu par un chien enragé ? Il n'en avait pas la moindre idée.
Votre histoire commence lorsque les habitants viennent trouver Harold.

Ordre de passage : Harold puis Nala.
Le gage d'Harold : Mordre dans un vieux bouts de bois (en pourtant, ce n'est pas lui l'enragé).
Le gage de Nala : Placé les mots canard, lutin, ciseau et convention dans ces RP's avant ma prochaine intervention.

Bonne chance à vous !
Au fait, ne vous-ai je pas dit qu'il y a de l'argent à gagné par gage réussit ?

Blacksun

Revenir en haut Aller en bas
http://taleasoldastime.forumactif.org
Harold H. Haddock
Messages : 36
avatar

MessageSujet: Re: Lionne en péril. [Harold & Nala] Lun 25 Avr - 11:22


Lionne en péril.

Harold soupira. La journée s’annonçait longue. Enfin, depuis son arrivé à Fantasia, toutes les journées étaient longues, et se ressemblaient tellement. Elles étaient loin derrière lui les journées à découvrir le monde au dos de son Dragon et à parcourir le ciel tout entiers. Lorsqu’il arriva à ses petits locaux, la première chose qu’il fut, c’est de lire son planning. Il faut dire qu’à Fantasia, il n’y avait pas beaucoup de dresseur d’animaux avec autant d’expérience que lui. Il n’y en avait pas d’autres, plutôt. Il passerait la journée entière avec deux chiens un peu trop insouciant, qui ont souvent tendances à confondre les pantoufles de leurs maîtres et leurs os à mâcher.

Enfin bref, il était sûr que sa journée serait des plus banales et ordinaires jusqu’à ce qu’un des villageois entre dans son bureau, totalement affolé, alors qu’Harold attendait l’arrivé des deux chiens. « Vite, vite, on a besoin d’aide ! » Il posa toute suite le planning qu’il avait dans les mains pour venir voir ce qu’il se passait. Sur Beurk, il avait prit l’habitude que les Dragons puissent parfois se montrer violent sans aucune raison, il supposait qu’un chien aussi pouvait observer se comportement. « Elle est là, vous allez voir, on dirait qu’elle a attrapé la rage, ou quelque chose comme ça, elle a perdu la raison d’un coup, sans qu’on s’y attende ! »

Effectivement, le villageois ne mentait pas, et ça, Harold l’avait comprit envoyait se débattre une jeune femme dans la salle d’attente. Mais le problème, c’est qu’il n’y avait qu’une jeune femme. Pas d’animaux. Et lui, il est sensé s’occuper d’animaux seulement. Pas de femme. Il a jamais rien comprit aux femmes. « Mais… C’est pas un chien ça… J’attendais un chien moi… Et puis je m’occupe pas des… » Trop tard, les villageois l’avaient abandonné ici avec la demoiselle. Il soupira. Comment est-ce qu’il allait faire avec elle pour lui faire entendre raison ? Astrid lui avait fait comprendre un million de fois qu’il était plus doué pour se jeter du bord du falaise et rester envie que pour parler à une femme en colère.

« Mademoiselle ? Vous avez un nom ? » Bon, visiblement, elle avait plus l’air d’être prête à le tuer que de répondre à sa question, il fallait qu’il réfléchisse, et vite. « Ecoutez, si vous avez été blessée par un animal sauvage, c’est un médecin qu’il faut voir. Je ne suis qu’un dresseur d’animaux. » Machinalement, il attrapa son pulvérisateur d’eau à sa taille, avec les animaux, c’était un truc efficace de les asperger, peut-être que si elle décidait d’attaquer, ça pourrait être aussi efficace ?


P.S. : J'ai pas trouvé de gif qui allait bien, alors à la place, j'ai mit un chat.
Revenir en haut Aller en bas
Nala
Messages : 24
Age : 23
avatar

MessageSujet: Re: Lionne en péril. [Harold & Nala] Mar 26 Avr - 21:36




Lionne en péril.



Aujourd'hui, je me réveillais un peu tendue. Je ne savais pas vraiment ce qu'il m'arrivait. Je ne me sentais pas très bien. À croire que l'on m'avait joué un mauvais tour. Je m'étais passé un coup d'eau sur la figure, espérant que ce n'était qu'un léger mal de tête. Mais c'était bien plus que ça. Je le compris assez vite lorsque j'ouvris le réfrigérateur et que j'en sortis de la viande crue que je mangeais à pleines dents. Je n'étais pas dans mon état normal. Je n'avais pas mangé de viande crue depuis la Terre des Lions. J'avais besoin d'aide, et ma mère qui était sortie.

Ni une ni deux, j'avais enfilé des chaussures et partaient à la recherche de ma mère. Mon odorat était plus développé qu'à l'origine. C'est comme si je redevenais lionne. Cependant, les odeurs du marché, se trouvant à proximité, me brouillaient toutes les éventuelles traces de ma mère. C'était un combat perdu d'avance. Je ne pourrais jamais retrouver ma mère et personne n'était apte à m'aider. Peut-être allais-je me transformer en pleine rue et redevenir une lionne. Je n'en savais rien, mais j'espérais que l'on me laisse tranquille.

Je commençais à faire marche arrière. Il fallait que je rentre à la maison avant qu'il ne soit trop tard. Mais ça l'était. J'avais peur des gens qui m'entouraient. Ils se doutaient tous que ça n'allait pas très bien et ils s'arrêtaient pour me demander comment j'allais. Je n'arrivais plus à parler, je ne savais pas quoi leur répondre. J'étais terrifiée, comme lorsque je me sentais en danger lorsque je n'étais qu'une lionne. Je reculais, mettant mes mains sur ma tête. C'est à ce moment qu'un villageois posa sa main sur mon épaule. Je grognais et finis par le mordre en grognant. Quelques secondes plus tard l'homme fut propulsé au loin.

Terrifiée, j'essayais de m'enfuir. Mais les hommes tentaient de me retenir et finir par m'emmener dans un lieu que je ne connaissais pas. Je me débattais comme je pouvais. Lâchant parfois des rugissements pour manifester mon mécontentement. J'étais redevenue une lionne folle de rage dans un corps de femme. Ils ne finirent pas me laisser tranquille, cependant, un autre homme se tenait devant moi. Je grognais toujours, lui lançant un regard perçant. J'étais prête à lui bondir dessus et à le mordre si jamais il s'approchait trop de moi.

J'avais reculé et avait tapé le bureau qui se trouvait derrière moi. Ma main attrapa les ciseaux lorsque je fis qu'il prenait un objet que je ne connaissais pas dans ses mains. C'était une sensation étrange, je pouvais comprendre tout ce qu'il se passait, mais mon instinct de lionne me bloquait toute raison. Me sentant en danger, et voulant en finir, je pris mon élan et sautais sur l'homme qui me faisait face en rugissant. Ma main lâcha immédiatement les ciseaux alors que je me servais de mes ongles comme de mes griffes. Mais qu'est-ce qu'il m'arrivait à la fin ?!


love.disaster


Can you feel the love tonight?
There's a calm surrender to the rush of day. When the heat of a rolling wind can be turned away. An enchanted moment, and it sees me through. It's enough for this restless warrior just to be with you. And can you feel the love tonight? It is where we are. It's enough for this wide-eyed wanderer that we got this far. And can you feel the love tonight? How it's laid to rest. It's enough to make kings and vagabonds believe the very best.
Revenir en haut Aller en bas
Harold H. Haddock
Messages : 36
avatar

MessageSujet: Re: Lionne en péril. [Harold & Nala] Mer 27 Avr - 16:32


Lionne en péril.

‘Ok, ça, c’est pas normal.’ Harold resta figer sur place en entendant la demoiselle… Rugir ? Depuis son arrivé à Fantasia, il avait eu l’occasion de voir plusieurs choses qui dépassaient de loin l’entendement, mais ça, c’était une première. Au vu de l’attitude de la jeune femme, il se demanda qui elle pouvait réellement être. Après tout, lui, il était bien un viking qui domptait des Dragons à longueur de temps, et qui avait d’ailleurs l’un d’entre eux pour meilleur ami, dans le village dont il était le chef. Son cerveau fonctionnait à toute vitesse. Il fallait qu’il trouve une solution, parce que si lui n’osait pas frapper une fille, il était pas sûr qu’elle ne se jetterait pas sur lui pour le tuer d’une seconde à l’autre.

Plus il réfléchissait, plus la blonde s’énervait et grognait. Et puis elle sauta sur lui. Désarmé, il laissa  tombé son pulvérisateur en tombant au sol. Le choc fut assez brutal, presque plus que les coups de griffes qu’il se prenait. Rien n’y faisait, elle était devenue folle, et il fallait qu’il réussisse à la calmer. Première étape : Il attrapa les poignets de la jeune femme pour éviter qu’elle ne le griffe de nouveau. Deuxième étape : Il essaya de la repousser assez pour ne pas qu’elle ne puisse l’attaquer de nouveau. « Ca suffit maintenant ! » Par chance, il avait assez de force pour réussir sa manoeuvre et repousser la jeune femme, maintenant que celle-ci n’était plus une lionne, et bien qu’Harold ignorait toujours ceci.

Il se releva et s’éloigna le plus doucement possible, jusqu’au bureau de l’autre côté de la pièce. Surtout, ne pas la perdre de vue. Il avait décidait d’agir avec elle comme avec un Dragon, et la première étape dans ce cas, c’était de mettre la créature en confiance. Il n’était pas du tout sûr que ça puisse fonctionner, mais quitte à mourir, autant le faire en sachant ce qu’il fait un minimum. Il ferma les yeux, inspira profondément, et essaya de montrer d’un geste qu’il n’était pas hostile ou dangereux. « Ca va aller, d’accord ? Je vous veux aucun mal. » Et puis les griffures sur ses bras et son visage commencèrent à lui faire mal. Génial.

La deuxième étape était de laisser l’autre venir vers lui, malheureusement, s’étant déjà fait attaquer une fois, il préférait, malgré qu’il devait montrer le maximum de confiance possible, garder un oeil sur lequel il avait laissé trainer son classeur, génial pour servir de bouclier en cas d’assaut… Au fond de lui, il espérait que ça fonctionnerait même s’il était quasiment sur d’échouer. Il se promit à lui même que s’il réussissait à la calmer juste assez pour ne pas qu’elle attaque à nouveau, il ferait quelque chose de totalement stupide.


© charney
Revenir en haut Aller en bas
Nala
Messages : 24
Age : 23
avatar

MessageSujet: Re: Lionne en péril. [Harold & Nala] Mer 24 Aoû - 22:02




Lionne en péril.



J'étais complètement terrifiée. Je ne savais pas ce qu'il m'arrivait et je ne contrôlait plus la situation. Je n'avais confiance en personne et encore moins à l'homme qui se trouvait face à moi. Je me sentais en danger. J'avais peur de tout ce qui pourrait arriver. Et j'avais perdu le contrôle. Je griffais ce pauvre homme qui n'avait rien demandé. Ma tête me criait d'arrêter, mais c'était impossible. Ma raison m'en empêchait. Je ne pouvais pas aller à l'encontre de cette dernière. J'avais peur, peur de ce que je devenais, peur de lui faire du mal. Mais il me repoussa assez loin de lui, mais son geste m'énerva encore plus.

Je le regardais de loin. Je montrais les dents que je croyais être des crocs. J'avais envie de le mordre jusqu'au sang. J'avais envie de lui faire payer son geste. Je le regardais comme une proie. Comme un humain qui écrasait un vulgaire cafard. Oui, je voulais l'écraser, le faire payer. Mais son geste surpris la lionne qui était en moi. Il me disait qu'il ne me voulait aucun mal. Ma tête me disait que je ne devais pas lui faire de mal et mon instinct commençait à se calmer. Mon instinct commençait à croire que je pouvais lui faire confiance. Je me détendis légèrement.

J'essayais de lui parler, de lui demander s'il pouvait m'aider, mais ce n'était que de vulgaire rugissements qui sortirent de ma bouche. J'étais désespérée et je me demandais si je retrouverai un jour mon état normal. Mais mon instinct se réveilla quand je le vis regarder son classeur. Qu'est-ce qu'il comptait en faire. Je perdis toute confiance en quelques secondes. Me voulait-il réellement aucun mal ? Je commençais à douter.

Je reculais, montrant de nouveau les dents. Mes yeux lançaient des éclairs. Je me sentais de moins en moins en sécurité. J'avais envie de croire que je pouvais lui faire confiance. J'avais l'impression que je pouvais me confier à lui. Enfin, ça, c'était en temps normal. Et là, j'étais loin d'être normale. Je devenais étrange aux yeux de tous. Et mon instinct refusait d'obéir à ma raison. Je me sentais prendre de l'élan et sautais une nouvelle fois sur l'homme qui se tenait face à moi. Je ne répondais plus de rien. Avais-je définitivement perdue la raison ?


love.disaster


Can you feel the love tonight?
There's a calm surrender to the rush of day. When the heat of a rolling wind can be turned away. An enchanted moment, and it sees me through. It's enough for this restless warrior just to be with you. And can you feel the love tonight? It is where we are. It's enough for this wide-eyed wanderer that we got this far. And can you feel the love tonight? How it's laid to rest. It's enough to make kings and vagabonds believe the very best.
Revenir en haut Aller en bas
Harold H. Haddock
Messages : 36
avatar

MessageSujet: Re: Lionne en péril. [Harold & Nala] Ven 26 Aoû - 23:55


Lionne en péril.

Harold prit une grande inspiration. Visiblement, scruter son classeur était pas du tout une bonne idée. Quelque part au fond de son esprit, une idée commença à germer. Il fallait à tous prix que le jeune dresseur de Dragon réussisse à calmer la jeune femme sans lui montrer aucun signe d’agressivité. Après les Dragons, une jeune femme ne devait pas être aussi dure que ça à calmer, si ?  Il prit soin de garder un contact visuelle avec la demoiselle en faisant le moins de geste possible. Maintenant, il ne devait plus faire une seule erreur, car le moindre petit geste mal interpréter pour lui couter cher.

Au fond de lui, Harold était en proie au doute, mais dans sa voie, il fit en sorte de ne pas laisser entendre la moindre hésitation quand il prononça ces mots. « Mademoiselle, je crois savoir ce qui vous arrive. Vous aussi, vous n’êtes pas de là, n’est-ce pas ? Vous devez être un peu perdue et désorientée, et je pense que vous deviez être un animal avant, n’est-ce pas ? » Bien sûr, il n’attendait aucune réponse de la demoiselle qui jusqu’à présent n’avait réussi qu’à lui grogner dessus, mais il espérait sincèrement réussir à la calmer assez pour pouvoir l’ausculter d’un peu plus près et découvrir ce qui a bien pu la mettre dans un état pareil.

Il montra ses mains en signe de bonne intention, pour prouver qu’il ne désirait pas lui faire d mal ou l’attaquer, mais n’osa pas encore approcher. Il avait déjà croisé plusieurs personnes qui étaient animaux avant d’arriver ici, et cela ne l’étonnait même plus maintenant. Seulement, aucunes de ses personnes n’étaient victimes du même mal. « Je pense que vous deviez être un félin, avant, peut-être une tigresse, ou une lionne, et ça explique votre agressivité, je la comprends. Mais maintenant, il faudrait que vous vous calmiez un petit peu, je veux seulement vous aider. Si vous me laissiez m’approcher un petit peu, je pourrai voir ce qui ne va pas, et essayer de vous soigner, vous êtes d’accord avec ça ? »

Il attendit un peu, prit une inspiration énorme, et fit un pas en avant, vers la jeune femme, sans la quitter des yeux. Harold attendrait une réaction de sa part avant de s’aventurer plus près…


© charney
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lionne en péril. [Harold & Nala]

Revenir en haut Aller en bas
Lionne en péril. [Harold & Nala]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gale Harold gravement blessé.
» Bon anniversaire Harold !
» Photos d'Harold
» Harold Lowe [5ème officier]
» 'fable) La lionne et l'hyène servante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TALE AS OLD AS TIME :: Fantasia :: La Place Du Château-